Les huit axes de travail

    Programme de base commun aux centres psychomédico-sociaux

     

     

    Le programme de base commun aux centres psycho-médicosociaux organisés et subventionnés par la Communauté française comporte la description des activités suivantes :


    1° L'offre de services aux consultants;
    2° La réponse aux demandes des consultants;
    3° Les actions de prévention;
    4° Le repérage des difficultés;
    5° Le diagnostic et la guidance;
    6° L'orientation scolaire et professionnelle;
    7° Le soutien à la parentalité;
    8° L'éducation à la santé.

     

     

    Les centres psycho-médico-sociaux qui desservent des élèves de l'enseignement spécialisé ainsi que les centres psycho-médico-sociaux pour l'enseignement spécialisé tiennent compte des conditions de fonctionnement et des missions spécifiques qui leur sont confiées par le Décret du 3 mars 2004 organisant l'enseignement spécialisé.
    Pour la réalisation des activités prévues, chaque centre garde la responsabilité du choix des modalités d'exécution et des moyens concrets à mettre en oeuvre.

     

     

     

    L'offre de services aux consultants implique :


    1° A l'égard des élèves et de leurs parents :

    l'information adéquate sur le projet du centre, les objectifs prioritaires et les moyens mis en oeuvre pour les atteindre ;


    2° A l'égard des établissements scolaires :

    la présentation réciproque du projet de centre et du projet d'établissement, sous la responsabilité des directions du centre et de l'établissement scolaire concernés, en vue de la concrétisation des actions à mener ;


    3° A l'égard des autres institutions :

    la communication du projet de centre aux institutions partenaires du centre et engagées également dans l'action éducative concernant les élèves de son ressort.

     

     

    La réponse aux demandes des consultants :


    Le centre analyse toute demande; que celle-ci émane de l'élève, de ses parents ou de la personne investie de l'autorité parentale, de l'établissement scolaire ou de tout autre service impliqué dans l'action éducative.

    Le centre accorde une priorité aux demandes qui feront suite à une mobilisation des parents et des élèves par les enseignants ce qui n'exclut pas les démarches d'initiative de sa part. Il y donne la suite la plus adéquate et veille à assurer un retour d'information au demandeur.

    L'analyse et la prise en charge de la demande se font dans le respect du secret professionnel.

     

    Les actions de prévention :


    Le personnel du centre connaît les caractéristiques essentielles de la population de son ressort afin de programmer des activités de prévention, dans les domaine psycho-pédagogique et social ainsi que dans ceux relatifs à la santé, au bien-être, au choix professionnel et à la formation.
    Le centre prend les initiatives nécessaires à caractère préventif afin d'éviter ou de supprimer les facteurs qui pourraient constituer une menace ou une entrave pour l'élève ou, à tout le moins, d'en limiter l'impact.
    Le centre, partenaire privilégié de l'école, est associé aux actions de prévention et d'aide psychologique, médicale ou sociale réalisées par d'autres acteurs sur le terrain scolaire et développe les synergies entre les intervenants.
    Le centre développe plus particulièrement le partenariat avec les services de promotion de la santé à l'école tels que définis dans le décret du 20 décembre 2001 relatif à la promotion de la santé à l'école. Ce partenariat vise à rendre optimal l'échange réciproque d'informations en matière d'actions de prévention, d'éducation à la santé et de suivi médical des élèves.

     

     

    Prévention

     

     

    Le repérage des difficultés :


    En matière de repérage des difficultés spécifiques présentées par les élèves et en vue de promouvoir la remédiation précoce, l'action du centre s'attache, dès l'entrée dans l'enseignement maternel et tout au long de la scolarité, à évaluer, en collaboration avec l'équipe éducative, le développement de chaque enfant en en considérant l'ensemble des facettes.
    Les pistes de solution opportunes sont recherchées en concertation avec les parents et l'équipe éducative en vue d'optimiser la suite du parcours scolaire.

     

     

    Le diagnostic et la guidance :


    En fonction des données retenues après l'analyse de la demande ou sur la base des éléments significatifs relevés au cours des activités organisées dans le cadre des actions de repérage et/ou lors de la participation au conseil de classe, l'équipe du centre concernée formule ses hypothèses de travail et précise les moyens d'investigation à mettre en oeuvre pour les vérifier.
    Après investigation, les données analysées et interprétées par rapport aux hypothèses de travail sont intégrées dans une synthèse intégrant l'apport de chaque discipline : discipline psychologique, sociale et para - médicale. Cette synthèse pluridisciplinaire permet de fixer les objectifs de la guidance.
    En fonction de ces objectifs, les moyens d'intervention sont définis et la guidance est programmée.
    Le personnel du centre veille à traduire et à communiquer les apports de ses investigations en termes exploitables par l'équipe éducative des établissements scolaires et à rechercher avec celle-ci.
    Sans préjudice des dispositions prises à l'article 32 du décret du 3 mars 2004 organisant l'enseignement spécialisé, la participation aux conseils de classe vise à une coordination étroite entre les activités de guidance psycho-médico-sociale et les activités de remédiation pédagogique.

     

     

    Guidance

     

     

    L'information et l'orientation scolaire et professionnelle :


    Le centre accompagne l'élève dans la construction positive de son projet de vie scolaire et professionnelle.


    Dans le cadre de sa mission d'orientation, le centre privilégie une approche globale de la maturation progressive des choix de l'élève, aidant celui-ci à faire le point sur lui-même, sur ses compétences, sur ses représentations par rapport aux métiers, études et formations et à se dégager des stéréotypes sociaux et sexistes.


    Le centre inscrit sa mission d'orientation dans une optique d'orientation et de formation tout au long de la vie et travaille en partenariat avec les différents acteurs de l'orientation dans le monde scolaire mais aussi de l'emploi et de la formation.


    Dans le cadre de sa mission d'information, le centre met une information complète et structurée à la disposition de l'élève afin qu'il puisse s'approprier cette information par rapport à son projet de vie et son projet professionnel et opérer ses choix.


    Le centre fournit à toutes les personnes qui en font la demande, de l'information et/ou des avis concernant les possibilités en matière d'études, de formations, de métiers, de professions ainsi que sur le marché de l'emploi.


    Le centre informe les élèves du 1er degré de l'enseignement secondaire ordinaire sur les offres d'enseignement organisé et subventionné par la Communauté française ainsi que sur les offres de formation. Il sensibilise les élèves à une réflexion sur la construction du projet professionnel ou de formation.


    Le centre propose aux parents une offre à la consultance pour recevoir, si nécessaire, les informations sur le système scolaire et sur l'adéquation enseignement -profession.


    Le centre informe les élèves du 2e degré du secondaire ordinaire sur les offres d'enseignement organisé et subventionné par la Communauté française ainsi que sur les offres de formation. Après en avoir formulé l'offre, le centre répond aux demandes des élèves qui souhaitent une aide individualisée à l'orientation professionnelle ou de formation.


    Le centre informe les élèves du 3e degré du secondaire ordinaire sur l'offre d'enseignement dans l'enseignement supérieur universitaire et non universitaire ainsi que sur les offres de formation. Il les informe sur l'accès au marché du travail, sur les possibilités de formation continuée et les modalités d'insertion socioprofessionnelle.


    Le centre répond aux demandes des élèves qui, suite à cette information, souhaitent une aide individualisée à l'orientation professionnelle ou au choix de formation.


    Le centre collabore aux actions menées par les établissements scolaires en matière d'information relative aux métiers, professions et études. Il prend une part active aux actions de sensibilisation portant sur la perception individuelle et sociale des métiers, professions et études ainsi qu'à la promotion de l'égalité filles-garçons.


    Dans le cadre de l'approche des métiers, le centre travaille en partenariat avec les services publics régionaux de l'emploi et les services publics de la formation.
    Au plus tard en fin de chaque degré, le centre assiste le conseil de classe dans sa tâche d'orientation par l'apport des données en sa possession.


    Les centres psycho-médico-sociaux qui desservent des élèves de l'enseignement spécialisé ainsi que les centres psycho-médicosociaux pour l'enseignement spécialisé adaptent les actions du présent décret aux ressources et besoins particuliers des élèves dont ils assument la tutelle et ce particulièrement dans l'enseignement secondaire spécialisé de forme 3 et 4.

    Le centre ne peut participer à aucune activité de sélection ou d'orientation visant à la constitution de classes ou de groupes.

    Le centre veille à assurer la neutralité, l'objectivité et l'indépendance de l'information en matière d'orientation.

     

     

     

    Le soutien à la parentalité :


    Par des actions collectives ou individuelles, le centre apporte son soutien aux parents en reconnaissant et valorisant les ressources et compétences familiales.

     

     Parentalité

     

    Dans cette perspective, le centre :


    Contribue, dans son rôle d'interface, à faciliter et renforcer le dialogue famille-école;
    Privilégie les activités de soutien aux parents dans l'accompagnement du parcours scolaire de leur enfant;
    S'inscrit dans un travail de partenariat et de pratiques de réseau.

     

     

     

    L'éducation à la santé :


    Outre leur participation aux activités prévues dans les chapitres précédents, les auxiliaires paramédicaux mettent en place ou assument, en partenariat avec les agents des autres disciplines du centre ou avec d'autres institutions, des activités en matière d'éducation à la santé.

     

     

     

    Programme spécifique fixé par la Province de Hainaut.

     

     

    Tout en respectant les 8 axes mentionnés plus haut, les Centres P.M.S. provinciaux du Hainaut assurent principalement des missions :

     

    • D’analyse de la demande et de réponse appropriée.
    • D’orientation scolaire et professionnelle.
    • De soutien à la parentalité en favorisant notamment le dialogue famille-école.

     

     

     

    Ils veillent à :

     

    • Repérer les difficultés, les diagnostiquer.
    • Lutter contre l’échec, facteur d’exclusion sociale.
    • Favoriser l’égalité des chances.
    • Soutenir tout projet d’école visant à développer une citoyenneté critique et responsable respectueuse des valeurs démocratiques.
    • Promouvoir l’éducation à la santé.

     

     

    Dans la mesure de leurs possibilités et dans le respect de leur déontologie, les Centres P.M.S. provinciaux travaillent en synergie, suivant les opportunités, avec les institutions provinciales ainsi que tout autre service axé sur le bien-être et l’éducation de l’enfant et de la famille.

     

     

     

    Les Centres P.M.S. provinciaux s’inscrivent dans la réciprocité des projets d’école fondés sur la défense des valeurs suivantes :

     

    • la Démocratie ;
    • la Tolérance - la Liberté de conscience - le Pluralisme ;
    • la Neutralité, le Dialogue, l’Ouverture ;
    • le Libre-examen comme méthode de réflexion et d’action.

     

     

     

    Démocratie